LES ENSEIGNEMENTS

Les enseignements assurés à la fois par des professionnels et par des historiens de l’Université. La spécialisation du master est progressive

La 1ère année (UE1 à 8) croise des enseignements de spécialisation (notamment une initiation à l’archivistique) et la pratique de la recherche en histoire visuelle et/ou sonore. Un mémoire de recherche donne lieu à une soutenance à la fin du 2ème semestre.

  La 2ème année (UE 9 à 16) est composée de deux semestres aux profils différents :

  • Le semestre 3 est consacré à des enseignements universitaires et professionnels, avec de nombreuses visites de sites (AD94, AKG, AFP, Archives nationales, BnF, Cinémathèque, CNC, ECPAD, Inathèque, Maison de la Radio, etc.), autour du triptyque Conservation / Documentation / Valorisation de l’image et du son. Un projet tutoré collectif est réalisé, autour de la valorisation d’un fonds, avec soutenance.
  • Le semestre 4 est à consacré à un stage professionnel de 5 à 6 mois, donnant lieu à la rédaction d’un mémoire et à une soutenance devant un jury.

 

Master 1 :

1er semestre :

UE1 : Séminaires d’initiation à la recherche

UE2 : Pré-professionnalisation

UE3 : Enseignements de spécialisation

  • Critique historique de l’image et du son
  • Initiation à l’archivistique

UE4 : Langue vivante

 

2ème semestre :

UE5 : Séminaires de recherche

UE6 : Sciences auxiliaires

UE7 : Séminaire de spécialisation

UE8 : Langue vivante

 

Master 2 :

3ème semestre :

UE9 : Histoire de l’image

UE10 : Histoire du son

UE11 : Conservation de l’image et du son

UE12 : Recherche documentaire

UE13 : Description documentaire

UE14 : Valorisation de l’image et du son

UE 15 : Langue vivante

4ème semestre :

UE16 : Stage professionnel de 5 à 6 mois

 

SES OBJECTIFS

Le master Histoire et Métiers de l’image et du son se distingue dans le paysage universitaire français.

Il conjugue apprentissage de la recherche et maîtrise technique des archives visuelles, sonores et audiovisuelles. Il est l’un des masters d’histoire les plus reconnus dans les métiers relatifs à l’image et au son, avec une excellente insertion professionnelle.

♦  Il se décline sur deux années (M1 et M2) avec une spécialisation croissante et un stage professionnel de 5 à 6 mois en 2e année (M2S4).

♦  Il repose sur un réseau solide de nombreux partenaires publics et privés. Ses deux principaux partenaires sont l’ECPAD (Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense) et les Archives départementales du Val-de-Marne.

♦  Il est articulé autour d’un triptyque : conservation, documentation et valorisation des sources visuelles, sonores et audio-visuelles.

  • CONSERVER

Former l’étudiant(e) aux techniques et aux supports de conservation de l’image et du son

  • DOCUMENTER

Former l’étudiant(e) à la lecture critique de documents iconographiques, sonores et audiovisuels, à leur indexation, ainsi qu’à la recherche documentaire.

  • VALORISER

Former l’étudiant(e) à la médiation culturelle et à la valorisation des documents iconographiques, sonores et audiovisuels

 

PROJETS TUTORÉS 2019-2020

La promotion 2019-2020 a inauguré une nouvelle formule du projet tutoré : un projet de groupe, destiné à favoriser le travail en équipe. Chacun des deux groupes d’étudiant.e.s a eu en charge une mission de valorisation d’un fonds d’archives audiovisuelles. Elle s’est achevée avec la soutenance d’un mémoire devant un jury mêlant universitaires et professionnels.

Le premier groupe avait pour sujet « la Grande Guerre en couleur » : la présence de la couleur dans les collections photographiques (autochromes) et filmiques de l’ECPAD (Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense) relatives à la Première Guerre Mondiale. Il a construit un projet d’exposition virtuelle sur le sujet, montrant les enjeux de valorisation d’archives méconnues, et permettant une mise en perspective historique des débats contemporains sur la colorisation des archives.

Groupe de femmes lors d’une distribution de charbon, autochrome, Collection Tournassoud (1914-1918), Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense, @ECPAD

Le second groupe a eu pour mission la valorisation d’un fonds d’archives sonores des Archives départementales du Val-de-Marne. Ce fonds comportait 355 enregistrements sonores produits par le bureau de la communication de la préfecture du Val-de-Marne entre 1971 et 1985. Un projet d’exposition virtuelle a été l’occasion d’une réflexion sur la valorisation d’une source polyphonique, sensible, et sur ses usages possibles pour une histoire sociale, politique et culturelle d’un « jeune » département de banlieue à la fin des « Trente Glorieuses ».

Un extrait de ces archives sonores à écouter sur le site des Archives départementales du Val-de-Marne : « Visite de Georges Pompidou, président de la République, pour l’inauguration de la préfecture du Val-de-Marne (18 novembre 1971) », AD94, 13AV1.

LES PLUS DU MASTER

♦ Une formation originale centrée sur un type spécifique d’archives: images, sons, audiovisuel

♦ Une formation qui allie la recherche et la spécialisation professionnelle poussée

♦ Une association étroite avec un important réseau de professionnels depuis 2007, garantie d’un stage intéressant et d’une bonne insertion professionnelle

♦ Un encadrement individualisé par une équipe attentive aux besoins de chacun

♦ Une pédagogie de projet : construction d’un projet tutoré collectif (semestre 3)

♦ Une pédagogie des lieux : de nombreuses visites de sites destinées à saisir sur le vif les techniques de conservation, documentation, valorisation (semestre 3)

♦ Un stage professionnel de longue durée (5 à 6 mois, au semestre 4)